C'est le matin chez les Shepards. Notre petit Pouki dort tranquillement sur le lit de notre héritière déjà partie à l'école.

Screenshot-2

Screenshot-3

Balu, elle, s'est octroyé un petit passage au SPA. Massage corporel et manucure pour la vieille dame, en espérant que cela la maintiendra un peu plus longtemps en vie... (Je suis horrible en disant ça?)

Screenshot-5Entre temps, Biblo a reçu un énième appel de sa fille auquel il n'a pas répondu.

"Vous avez un nouveau message. Reçu aujourd'hui à neuf heures trois. Salut Papa, c'est Ciel. Tu aurais envie de passer à la maison cet après-midi? Allez, dis oui mon Papounet d'amour, j'ai envie de te voir moi!!! Bisous." 

Mais Bilbo n'a pas rappelé pas sa fille, son coeur ne sachant toujours pas si assez d'eau avait coulé sous les ponts pour qu'il puisse la revoir sans avoir ce pincement au coeur de la déception cuissante.

* * *

Screenshot-6

En parlant de Cendrillon, elle aussi s'est mise à s'occuper de son neveu. Il passe de main en main ce petit garçon mais je pense qu'il est particulièrement choyé... :)

Screenshot-10

Entre temps, Monsieur (quelqu'un a t-il d'ailleurs trouvé lé référence au XVIIe? ;) ) a fait connaissance avec d'autres membres de la famille. Le plus intéressé est bien Caïn qui se met soudain à rêver de pouvoir entrer dans l'armée équestre. Mais encore faudrait-il qu'il apprenne à monter...!

Screenshot-19

Cupidon continue à ne se préoccuper que de son fils. Il n'y a plus été question de filles depuis l'arrivée de Dorian. L'éducation de son fils l'occupe tout entier : Le pot finit donc son éducation, ce sera (je crois) le premier enfant Shepard à s'y connaître aussi bien avant de devenir enfant.

Screenshot-24

 Et ensuite un peu de lecture avant d'aller se coucher. Qu'il est génial, ce garçon... :)

Screenshot-22

Le soir même, Bilbo reçoit un ami pour essayer d'encore réaliser son rêve. (Vous savez, devenir un boss en matière de parlotte et de musique. La musique c'est OK. Mais alors la parlotte, il reste des progrès à faire...) C'est bien la première fois que je vois Bilbo penser un peu à lui, ce n'est pas trop tôt.

Screenshot-32

Petit bain pour notre vieil homme. Il s'est fait discret au fur et à mesure de sa vie mais il continue à gérer la plupart des problèmes de la maison.

Screenshot-34

C'est d'ailleurs celui-ci qui va parler à Cendrillon de son nouveau cheval...

"Ta mère avait dit non, Cendrillon. Tu n'es qu'une adolescente. Qui va s'occuper de ce cheval?

_ Moi, Tonton. Vous ne me faites pas confiance? Franchement, j'ai démontré que je savais m'occuper d'animaux avec Pouki... Et puis c'est mon rêve.

_ Ce n'est pas une raison de prendre des décisions sans nous consulter. Tant que tu seras adolescente, tu as des comptes à nous rendre. Tu as pris Pouki sans nous demander, tu as pris Monsieur sans nous demander. Alors je vais être très clair : Plus d'autres animaux avant d'être adulte sinon on les fait TOUS adopter, c'est bien compris?

_ Oui, Tonton..."

Et bien, ça rigole pas quand Bilbo s'y met. 

Screenshot-38

C'est donc avec une espèce de détermination rebelle que Cendrillon part sans même se changer essayer de démontrer à son oncle qu'elle n'a pas pris ce joli cheval à la légère. (Ou est-ce la méchante souris manipulatrice qui l'aurait obligé? batte)

 

Screenshot-42

Mais il faut rapidement qu'elle se fasse une raison. Rejetée par terre par le cheval récalcitrant, elle comprend rapidement qui lui faudra un peu plus de patience et de connaissance en matière d'équitation pour maîtriser le gigantesque étalon que pour rendre heureux le petit chat.

Screenshot-43

Et alors que notre petit dernier s'amuse tranquillement dans le jardin, de l'autre côté de la maison se trame un drame...

Screenshot-45

Voilà que notre discret pilier de famille se soulève lentement de terre et se met à briller de toute part... 

"Que? Que? Que?"

Bilbo, tu meurs... :(

Screenshot-69

Bientôt rejoint par sa soeur chérie, il ne lui reste plus qu'à regarder en face la tristement célèbre Faucheuse.

"Salut P'tite Voix."

Salut Fau'.

"Fais la redisparaitre, P'tite Voix! Je t'en supplie! Que vais-je devenir sans Bilbo?"

Mais les plaintes de Balu restent sans réponse et elle reste là, à pleurer tandis que le fantôme de son grand frère passe de vie à trépas.

Screenshot-51

C'est donc impuissante qu'elle observe la scène...

Screenshot-82

 Malheureusement, il est aussi temps pour la famille de fêter l'anniversaire de leur héritière. C'est donc le coeur lourd qu'ils ont invité les proches pour venir applaudir la future adulte et pleurer le défunt.

Screenshot-98

On essaye donc de faire contre mauvaise fortune bon coeur et c'est en présence de sa meilleure amie, de sa mère et de ses frères que Cendrillon souffle ses bougies.

Screenshot-103

Mais l'absence de Bilbo est dans tous les esprits au moment de découvrir la belle Cendrillon reprendre le flambeau familial.

Screenshot-109

Entourant la tombe de Bilbo, la famille pleure pour l'une le frère, pour les autres l'oncle. Remarquez le vide laissé par ses filles qui n'ont pas daigné venir à son enterrement... C'est que, je vous le rappelle, ils ne s'étaient pas réconciliés avant le décès de Bilbo.

Screenshot-116S'en suit une longue veillée funèbre autour d'un feu de camp. C'est l'heure des bilans en tout genre, à commencer par celui de Cupidon qui soudain se souvient de sa condition de mortel.

"Tu devrais sortir un peu, chéri. Je m'occuperai de Dorian, moi. Tu ne vas pas éternellement rester célibataire après Miranda.

_ Je ne sais pas, maman..."

Et pour Cendrillon d'annoncer fièrement ses projets d'avenir :

"Je compte ouvrir un refuge animal._

_ Un refuge?!

_ Oui, pleins d'animaux, ça serait bien non?

_ Et qui va s'en occuper?

_ Moi Maman, moi. Je suis adulte maintenant.

_ Et tu ne comptes pas travailler?

_ Maman...

_ Laisse-la tranquille, Maman, elle a fait son choix." intervient Caïn. 

Screenshot-120

Sauvée par les invitées, la petite héritière. :)

Screenshot-122

Quand finalement les invités sont partis, une grande fatigue s'est emparée de toute la famille. Mais demain est un autre jour. Il faudra alors trouver la force d'avancer, malgré tout.

 

 => Suite.